Maison > Blog > Actualités de l'entreprise

Types, défauts courants et analyse des appareillages haute tension

2024-01-12

Appareillage haute tensionjoue un rôle essentiel dans les systèmes d’alimentation électrique, et la dégradation du fonctionnement des appareillages de commutation est l’une des causes des défauts du système. Cet article explore les types, les défauts courants et l'analyse des appareillages haute tension. Il couvre les configurations intérieures et extérieures, les types fixes et détachables, et met en évidence le développement de l'appareillage central au cours des dernières années. L'accent principal est mis sur l'analyse des défauts liés à l'isolation, à la conduction et à la mécanique, y compris les blocages et les mauvais fonctionnements, les dysfonctionnements des interrupteurs, les défauts d'isolation, les défauts de surcharge et les facteurs externes. Comprendre ces défauts courants est crucial pour garantir le fonctionnement et la maintenance en toute sécurité des appareillages haute tension.

L’appareillage haute tension est un équipement électrique essentiel dans les systèmes électriques. Il est responsable du contrôle, de la protection et de l’isolation des réseaux de distribution d’énergie. La détérioration opérationnelle de l'appareillage peut entraîner des pannes du système, soulignant la nécessité d'identifier et d'analyser les défauts courants. Cet article fournit un aperçu des types, des défauts courants et une analyse des appareillages haute tension pour améliorer la compréhension de ces composants critiques.

Types d'appareillage haute tension : L'appareillage haute tension peut être classé en configurations intérieures ou extérieures. Les appareillages avec des niveaux de tension inférieurs à 10KV sont généralement conçus pour une installation en intérieur. En fonction du schéma de ligne primaire, l'appareillage de commutation peut être classé comme appareillage de commutation de ligne entrante/sortante, appareillage de sectionnement de jeu de barres, etc. L'appareillage de commutation 10KV abrite généralement des disjoncteurs à huile ou à vide. Les mécanismes opérationnels de ces disjoncteurs peuvent inclure des mécanismes à ressort, électromagnétiques, manuels ou à aimant permanent. La variation des structures des appareillages de commutation affecte la sélection et l'installation des capteurs.

Types fixes et détachables : L'utilisation d'appareillages haute tension peut être classée en types fixes ou détachables. Historiquement, les centrales électriques utilisaient des appareils de commutation amovibles pour leurs systèmes électriques, tandis que les appareils de commutation fixes étaient couramment utilisés dans les systèmes d'alimentation électrique. Cependant, avec les progrès technologiques et le développement réussi de produits, ces pratiques conventionnelles ont évolué. L'appareillage de commutation détachable à gaine métallique a été développé sur la base de concepts d'appareillage de commutation fixe. L'appareillage de commutation à revêtement métallique présente une structure entièrement fermée, avec des compartiments séparés pour diverses fonctionnalités, des performances opérationnelles et de sécurité améliorées, une maintenance facile et une fiabilité améliorée.

Développement d'appareillages haute tension : Au cours des dernières années, le développement rapide des disjoncteurs miniatures à vide a conduit à l'émergence de l'appareillage central comme solution nouvelle et très recherchée. L'appareillage central offre plusieurs avantages, tels que la miniaturisation des systèmes de chariots et la mécanisation du processus de production, ce qui permet une production plus précise des chariots et des rails de guidage. De nombreux fabricants fabriquent désormais des produits, notamment le disjoncteur principal et l'armoire, qui ne nécessitent pas de débogage individuel en usine. La mise en service réussie sur site est facilitée, garantissant flexibilité et commodité dans l'exploitation du chariot. L'interchangeabilité fiable des produits est peu affectée par les conditions au niveau du sol. L'appareillage de commutation à revêtement métallique fonctionne de manière sûre et fiable tout en étant facile à entretenir. Par conséquent, un nombre croissant de systèmes d’alimentation électrique adoptent cette solution.



Défauts courants et analyse des défauts :

1. Défauts de collage et de mauvais fonctionnement : Les défauts de collage et de mauvais fonctionnement sont les principaux défauts des appareillages à haute tension. Ils peuvent être classés en deux types : les défauts mécaniques provoqués par les mécanismes opérationnels et les systèmes de transmission, et les défauts électriques provoqués par les circuits de commande et les circuits auxiliaires. Les défauts mécaniques se manifestent par des mécanismes rigides, des déformations de composants, des déplacements ou des dommages, des noyaux d'interrupteur desserrés, des arbres coincés, des défauts de désengagement, etc. Les défauts électriques comprennent de mauvaises connexions de câblage secondaire, des bornes desserrées, des erreurs de câblage, un dysfonctionnement ou un grillage des commutateurs ou des interrupteurs auxiliaires, des défauts. dans les alimentations électriques, les contacteurs de commutation, les micro-interrupteurs, etc. Assurer une inspection et un entretien appropriés de ces zones est essentiel pour éviter les défauts de collage et de mauvais fonctionnement.

2. Défauts de dysfonctionnement du commutateur : les dysfonctionnements du commutateur sont des défauts causés par le disjoncteur lui-même. Pour les disjoncteurs à huile, les manifestations courantes incluent des courts-circuits par pulvérisation d'huile, des dommages à la chambre d'arc, des capacités d'ouverture insuffisantes, des explosions lors de la fermeture, etc. Les disjoncteurs à vide peuvent présenter des défauts tels que des fuites dans la chambre d'arc et le soufflet, des niveaux de vide réduits, un réallumage. des batteries de condensateurs lors de la déconnexion, de la rupture des tubes en céramique, etc.

3. Défauts d'isolation : des défauts d'isolation peuvent survenir pour diverses raisons, notamment les niveaux de tension (opérationnels et transitoires), les mesures de limitation de tension et la relation entre la résistance de l'isolation. L’objectif est de garantir que les produits sont à la fois sûrs et rentables, offrant ainsi des avantages économiques optimaux. Les défauts d'isolation se manifestent principalement par des contournements externes, des contournements internes, des contournements entre phases, des contournements de surtension de foudre, des contournements dans des traversées en porcelaine ou des traversées de condensateur, des contournements sales, des pannes, des explosions, des contournements sur des tiges de montée ou de descente, des contournements ou des pannes de transformateurs de courant. (CT), explosions, fractures de bouteilles en porcelaine, etc. Une bonne conception de l'isolation et un entretien régulier sont cruciaux pour prévenir les défauts d'isolation.

4 Défauts de surcharge : Les défauts de surcharge aux niveaux de tension de 72 à 12 KV sont principalement causés par un mauvais contact entre les fiches d'isolement dans l'armoire de commande, entraînant la fonte ou la brûlure des contacts.

5 Défauts liés à des facteurs externes : Les facteurs externes et les défauts inattendus englobent des incidents tels que des impacts de corps étrangers, des catastrophes naturelles, des courts-circuits causés par de petits animaux, etc. Il est nécessaire de protéger l’appareillage de commutation contre de tels événements pour garantir une alimentation électrique ininterrompue et la sécurité du système.



Conclusion L'appareillage de commutation haute tension est un élément crucial des systèmes d'alimentation électrique. Comprendre les types, les défauts courants et l'analyse des défauts des appareillages de commutation est essentiel pour garantir un fonctionnement sûr et fiable du système. Cet article a mis en évidence les configurations intérieure/extérieure et fixe/détachable des appareillages de commutation, ainsi que les tendances émergentes en matière d'appareillage central. De plus, il a discuté des défauts courants liés au blocage et au mauvais fonctionnement, aux dysfonctionnements des interrupteurs, à l'isolation, à la surcharge et aux facteurs externes. Une maintenance, une inspection et des mesures préventives adéquates sont nécessaires pour minimiser les défauts, améliorer l'efficacité opérationnelle et protéger les systèmes électriques.




We use cookies to offer you a better browsing experience, analyze site traffic and personalize content. By using this site, you agree to our use of cookies. Privacy Policy
Reject Accept